SUNREF Maurice

Communiqué de presse – atelier construction durable

Construction durable : SUNREF Maurice vante les bâtiments du futur  

Port-Louis, 27 octobre 2021 – A quelques jours de la COP26 qui se tiendra à Glasgow en Ecosse, SUNREF Maurice, le label de finance verte de l’Agence française de développement (AFD), a tenu un atelier sur le thème de la construction durable au Caudan Arts Centre. Cela dans l’optique de sensibiliser les acteurs œuvrant dans le secteur du bâtiment – un secteur clé de l’économie mauricienne – aux solutions techniques et financières dont ils disposent pour accroitre la résilience des immeubles, aussi bien neufs qu’existants, aux nombreux risques posés par le changement climatique, tout en réduisant leur empreinte carbone.

Après l’efficacité énergétique et l’agroécologie c’était donc au tour de la construction durable d’être au centre de l’attention. Ce troisième atelier thématique ne s’est pas contenté d’être une vitrine de SUNREF Maurice qui propose des primes à l’investissement pouvant représenter jusqu’à 16% des emprunts et une assistance technique gratuite. Il a surtout été question des opportunités et contraintes avec lesquelles devra conjuguer le secteur du bâtiment dans un contexte de changement climatique. En effet, les problématiques de la consommation en eau (risques accrus de sécheresses et d’inondations), le confort thermique des bâtiments (hausse des températures) et de l’érosion côtière (montée des eaux) sont appelées à devenir des facteurs décisifs dans la conception de nouveaux bâtiments.

Mais la construction durable dépasse le cadre des considérations liées à l’adaptation au changement climatique. Elle a également un rôle important à jouer en matière d’atténuation au changement climatique, notamment en diminuant la signature carbone des projets à travers une efficacité énergétique accrue, entre autres. L’intégration de critères d’efficacité et de conservation énergétiques dans le code du bâtiment figure d’ailleurs parmi les engagements de Maurice dans sa Contribution Déterminée au niveau National (CDN) révisée soumise à la Convention-cadre des Nations unies sur les changements climatiques (CCNUCC) en amont de la COP26.

Fait important, pour être éligibles à un financement de SUNREF Maurice, les projets de construction durable devront faire la distinction entre les dépenses liées à l’adaptation au changement climatique et celles consacrées à l’atténuation au changement climatique afin « d’articuler les financements, au mieux, sur les deux thématiques ». C’est ce qu’a précisé l’Assistance technique de SUNREF Maurice dont le rôle consiste à faciliter l’accès des porteurs de projets à cette solution de financement innovatrice et les accompagner dans cette démarche. Pour rappel, les prêts de moins de Rs 10 millions peuvent être approuvés directement par les banques partenaires à travers une procédure simplifiée.

Les participants à cet atelier thématique ont également pu assister à des interventions axées autour des outils de notation des bâtiments écologiques avec des cas d’étude locaux à l’appui, l’utilisation d’outils de simulation dans la conception de bâtiments neutres en carbone, les modèles d’affaires pour la construction de type Greenfield et les projets de réhabilitation lourde et les contributions des solutions passives et actives dans la construction durable, entre autres. SUNREF Maurice c’est tout ça et bien plus !

Contacts presse :

André Pouillès-Duplaix (AFD) pouilles-duplaixa@afd.fr
Vimal Motee (BM) sunref@businessmauritius.org
Gilles Martial (MCB) gilles.martial@mcb.mu
Melissa Virginie (SBM) Melissa.virginie@sbmgroup.mu
Alvin Peerthy (AfrAsia Bank) Alvin.Peerthy@afrasiabank.com